Au cœur du vignoble champenois, l'Institut International des Vins de Champagne a pour vocation d'animer des activités d'information et d'initiation à la connaissance des vins de Champagne complémentaires aux actions de promotion et d'accueil mises en oeuvre par toute la profession.
Retour

Archives vidéo
Dans cet entretien, Jean-Claude Lefort, investi de son expérience de délégué du personnel puis délégué syndical chez Marne et Champagne, relate la réalité du syndicalisme dans le Négoce champenois. Entré en 1963 dans l'entreprise, il a vu la mise en place du syndicalisme et reprend alors les motivations qui ont porté ces changements (équilibrer les rapports de forces, cesser les affrontements pour oeuvrer conjointement à la prospérité, etc.). Il dresse ensuite l'historique du mouvement syndical qui a pu donner naissance à la convention collective (discussions avant et après guerre, Trente Glorieuses du Champagne, restructuration), ainsi que les avancées - notamment sociales (couverture sociale, grille hiérarchique, grille de classification) - portées par cette convention. Le développement de l'organisation syndicale côtoie une évolution des métiers, des techniques, de l'organisation du travail, des gestes, des cultures, des acteurs. L'interviewé mentionne l'effort porté par l'organisation syndicale sur la formation professionnelle (engagement au développement, engagement à la formation professionnelle), tout en regrettant que ce projet soit plus utilisé par le secteur coopératif que le négoce. Il conclut l'entretien en livrant sa vision du futur de la Champagne viticole (monopole des groupes, modernisation à outrance, maintien du champagne comme produit d'exception). 
- 2001_04_10_JL - Récit de vie - LEFORT Jean-Claude - CHAUVE Yves
Type Archives vidéo
Contexte
Dans cet entretien, Jean-Claude Lefort, investi de son expérience de délégué du personnel puis délégué syndical chez Marne et Champagne, relate la réalité du syndicalisme dans le Négoce champenois. Entré en 1963 dans l'entreprise, il a vu la mise en place du syndicalisme et reprend alors les motivations qui ont porté ces changements (équilibrer les rapports de forces, cesser les affrontements pour oeuvrer conjointement à la prospérité, etc.). Il dresse ensuite l'historique du mouvement syndical qui a pu donner naissance à la convention collective (discussions avant et après guerre, Trente Glorieuses du Champagne, restructuration), ainsi que les avancées - notamment sociales (couverture sociale, grille hiérarchique, grille de classification) - portées par cette convention. Le développement de l'organisation syndicale côtoie une évolution des métiers, des techniques, de l'organisation du travail, des gestes, des cultures, des acteurs. L'interviewé mentionne l'effort porté par l'organisation syndicale sur la formation professionnelle (engagement au développement, engagement à la formation professionnelle), tout en regrettant que ce projet soit plus utilisé par le secteur coopératif que le négoce. Il conclut l'entretien en livrant sa vision du futur de la Champagne viticole (monopole des groupes, modernisation à outrance, maintien du champagne comme produit d'exception). 
Cote(s) 2001_04_10_JL
Type d'archive Récit de vie
Informateur LEFORT Jean-Claude
Collecteur CHAUVE Yves
Fermer Fermer

(+ 1)
Archives vidéo

Deux thématiques s’entrelacent tout au long de l’entretien, dévoilant la réalité économique du vignoble champenois face à la Seconde Guerre Mondiale, ainsi que les mutations des pratiques et de l’organisation commerciale du monde viticole.

Paul Bara, vigneron à Bouzy, revient sur les conséquences de la crise de 1929 et examine l’impact du conflit de 1939-45 sur l’économie viticole. Ces périodes de bouleversements voient naître une prise de conscience des vignerons, entraînant le développement de la manipulation au cœur du vignoble et la construction de caves, et l’évolution du rôle des femmes. L’interviewé décrit ensuite la création du Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC), ainsi que la genèse de la convention collective. Enfin, il met en lumière les liens entre syndicalisme et coopératives, avec d’une part l’évocation du syndicalisme chrétien et son rôle dans la création de la Coopérative des Grands Crus, et d’autre part celle du syndicalisme anti-phylloxérique et son rôle dans la lutte contre le phylloxera et la création des coopératives d’approvisionnement.

- 2000_04_10_PB - Récit de vie - BARA Paul - CHAUVE Yves
Type Archives vidéo
Contexte

Deux thématiques s’entrelacent tout au long de l’entretien, dévoilant la réalité économique du vignoble champenois face à la Seconde Guerre Mondiale, ainsi que les mutations des pratiques et de l’organisation commerciale du monde viticole.

Paul Bara, vigneron à Bouzy, revient sur les conséquences de la crise de 1929 et examine l’impact du conflit de 1939-45 sur l’économie viticole. Ces périodes de bouleversements voient naître une prise de conscience des vignerons, entraînant le développement de la manipulation au cœur du vignoble et la construction de caves, et l’évolution du rôle des femmes. L’interviewé décrit ensuite la création du Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne (CIVC), ainsi que la genèse de la convention collective. Enfin, il met en lumière les liens entre syndicalisme et coopératives, avec d’une part l’évocation du syndicalisme chrétien et son rôle dans la création de la Coopérative des Grands Crus, et d’autre part celle du syndicalisme anti-phylloxérique et son rôle dans la lutte contre le phylloxera et la création des coopératives d’approvisionnement.

Cote(s) 2000_04_10_PB
Type d'archive Récit de vie
Informateur BARA Paul
Collecteur CHAUVE Yves
Fermer Fermer

(+ 1)
Archives vidéo

A travers l’exemple d’une maison de champagne, ce témoignage met en lumière deux thèmes : la genèse de la syndicalisation CGT et son rôle dans l’évolution de l’organisation du travail et des relations avec le patronat.

Dans un premier temps, Georges Pousse, employé au sein de la Maison Bollinger, s’applique à dresser le portrait du microcosme d’une maison de champagne, ses différentes composantes et leurs connexions. Puis, il souligne les mutations sociales et techniques qui ont bouleversé les relations employés/dirigeants, les métiers et la gestion des ressources humaines. S’appuyant sur son expérience syndicale, il évoque enfin les origines et les fondements de la syndicalisation CGT, ainsi que les négociations avec le patronat qui ont donné naissance à la convention collective.

- 2001_04_10_GP - Récit de vie - POUSSE Georges - CHAUVE Yves
Type Archives vidéo
Contexte

A travers l’exemple d’une maison de champagne, ce témoignage met en lumière deux thèmes : la genèse de la syndicalisation CGT et son rôle dans l’évolution de l’organisation du travail et des relations avec le patronat.

Dans un premier temps, Georges Pousse, employé au sein de la Maison Bollinger, s’applique à dresser le portrait du microcosme d’une maison de champagne, ses différentes composantes et leurs connexions. Puis, il souligne les mutations sociales et techniques qui ont bouleversé les relations employés/dirigeants, les métiers et la gestion des ressources humaines. S’appuyant sur son expérience syndicale, il évoque enfin les origines et les fondements de la syndicalisation CGT, ainsi que les négociations avec le patronat qui ont donné naissance à la convention collective.

Cote(s) 2001_04_10_GP
Type d'archive Récit de vie
Informateur POUSSE Georges
Collecteur CHAUVE Yves
Fermer Fermer

(+ 1)
Ouvrages / livres
1911-2011 Du déséquilibre au consensus - OUV-MEL(2011) - Aurélie MELIN  ; Claire DESBOIS-THIBAULT - Vignoble ; Organisation professionnelle viticole champenoise ; Conflit ; Convention collective ; Histoire ; Economie - Salle de lecture - SECTION SCIENCES SOCIALES
Type Ouvrages / livres
Titre 1911-2011 Du déséquilibre au consensus
Cote OUV-MEL(2011)
Auteur Aurélie MELIN  ; Claire DESBOIS-THIBAULT
Mots clés Vignoble ; Organisation professionnelle viticole champenoise ; Conflit ; Convention collective ; Histoire ; Economie
Localisation (rayonnage) Salle de lecture - SECTION SCIENCES SOCIALES
Fermer Fermer
Archives vidéo
Cet entretien est axé sur l'économie viticole, le Négoce et l'interprofession. L'histoire de la Champagne viticole est abordée, à travers des dates clés et des évènements marquants. L'interviewé dresse un historique du développement économique de la Champagne viticole, fixe les fondements de l'organisation professionnelle et de l'interprofession (échelle des crus, création du CIVC, contrat, etc.), décrit la coopération. Insistant sur la notion d'aire d'Appellation, il retrace la genèse et le propos de son ouvrage consacré à la Champagne (viticulture raisonnée, améliorations techniques, exportation, image de marque, maintien de la qualité). Revenant sur l'expérience paternelle en Maison, il lie Vignoble et Négoce, et développe sur les équilibres de la Champagne à maintenir (pénurie, approvisionnement du Négoce, prix de vente du raisin, etc.). Il conclut l'entretien avec une réflexion sur le syndicalisme et la convention collective.
- 2001_02_07_PB - Récit de vie - BERGEOT Paul - CHAUVE Yves
Type Archives vidéo
Contexte
Cet entretien est axé sur l'économie viticole, le Négoce et l'interprofession. L'histoire de la Champagne viticole est abordée, à travers des dates clés et des évènements marquants. L'interviewé dresse un historique du développement économique de la Champagne viticole, fixe les fondements de l'organisation professionnelle et de l'interprofession (échelle des crus, création du CIVC, contrat, etc.), décrit la coopération. Insistant sur la notion d'aire d'Appellation, il retrace la genèse et le propos de son ouvrage consacré à la Champagne (viticulture raisonnée, améliorations techniques, exportation, image de marque, maintien de la qualité). Revenant sur l'expérience paternelle en Maison, il lie Vignoble et Négoce, et développe sur les équilibres de la Champagne à maintenir (pénurie, approvisionnement du Négoce, prix de vente du raisin, etc.). Il conclut l'entretien avec une réflexion sur le syndicalisme et la convention collective.
Cote(s) 2001_02_07_PB
Type d'archive Récit de vie
Informateur BERGEOT Paul
Collecteur CHAUVE Yves
Fermer Fermer

(+ 1)
Archives vidéo

A travers l'évocation de son parcours personnel et professionnel, Michel Duntze, pose un regard sur les différents acteurs du vignoble champenois. Il débute sa carrière au service export de la Maison Piper Heidsieck, mais son intérêt pour la technique, l'administration et l'organisation le pousse à rejoindre le Syndicat des Maisons. Secrétaire Général à l'Union des Maisons de Champagne (UMC) de 1973 à 1983, il présente ses responsabilités au sein de cette structure particulière. Revenant sur le fonctionnement de cet organe, il expose des évolutions notoires comme la convention collective. Il cite des personnalités qui l'ont marqué, comme le Président Ducellier, ou le Président Geoffroy. Il développe ensuite ses réflexions sur les perspectives de la Champagne viticole ( Appellation, méthodes culturales, équilibres de l'Interprofession, etc.).

- 2001_01_31_MD - Récit de vie - DUNTZE Michel - CHAUVE Yves
Type Archives vidéo
Contexte

A travers l'évocation de son parcours personnel et professionnel, Michel Duntze, pose un regard sur les différents acteurs du vignoble champenois. Il débute sa carrière au service export de la Maison Piper Heidsieck, mais son intérêt pour la technique, l'administration et l'organisation le pousse à rejoindre le Syndicat des Maisons. Secrétaire Général à l'Union des Maisons de Champagne (UMC) de 1973 à 1983, il présente ses responsabilités au sein de cette structure particulière. Revenant sur le fonctionnement de cet organe, il expose des évolutions notoires comme la convention collective. Il cite des personnalités qui l'ont marqué, comme le Président Ducellier, ou le Président Geoffroy. Il développe ensuite ses réflexions sur les perspectives de la Champagne viticole ( Appellation, méthodes culturales, équilibres de l'Interprofession, etc.).

Cote(s) 2001_01_31_MD
Type d'archive Récit de vie
Informateur DUNTZE Michel
Collecteur CHAUVE Yves
Fermer Fermer

(+ 1)
Archives vidéo
Au cours de cet entretien, Henri Gadret, ouvrier caviste retraité (Moët & Chandon, Marne et Champagne, Champagne Renaudin), revient sur l'apprentissage de son métier, notamment au centre des cavistes (cours, stages). Déroulant son parcours professionnel, il compose une analyse entre la représentation du métier et la réalité du terrain. Ce faisant, il évoque les méthodes et pratiques vinicoles, les conditions de travail (convention collective, congés payés), l'organisation de l'activité, le roulement aux différents postes. Il note une différence du travail du vin en cave entre Vignoble et Négoce. Il poursuit l'entretien sur l'évolution des techiques et des outils, la perception et la mise en pratique de ces innovations. Il conclut sur la célébration de la Saint Jean, la fête des cavistes. 
- 2005_11_25_HG - Récit de vie - GADRET Henri - PAYAN Rachel
Type Archives vidéo
Contexte
Au cours de cet entretien, Henri Gadret, ouvrier caviste retraité (Moët & Chandon, Marne et Champagne, Champagne Renaudin), revient sur l'apprentissage de son métier, notamment au centre des cavistes (cours, stages). Déroulant son parcours professionnel, il compose une analyse entre la représentation du métier et la réalité du terrain. Ce faisant, il évoque les méthodes et pratiques vinicoles, les conditions de travail (convention collective, congés payés), l'organisation de l'activité, le roulement aux différents postes. Il note une différence du travail du vin en cave entre Vignoble et Négoce. Il poursuit l'entretien sur l'évolution des techiques et des outils, la perception et la mise en pratique de ces innovations. Il conclut sur la célébration de la Saint Jean, la fête des cavistes. 
Cote(s) 2005_11_25_HG
Type d'archive Récit de vie
Informateur GADRET Henri
Collecteur PAYAN Rachel
Fermer Fermer
Archives vidéo
Cet entretien détaille le parcours personnel et professionnel de Bernard Leblanc, ouvrier viticole à la retraite, notamment son engagement pour la collectivité, qu'elle soit syndicale, municipale, paroissiale. Ainsi, revenant sur ses origines, puis l'évacuation et l'Occupation de son village, l'interviewé introduit le travail de la vigne, ses fonctions de moniteur de greffe et de taille au sein de l'AVC (diplôme). Ce faisant, il développe la méthode de greffage (chambre chaude, pépinière, paraffinage), les traitements (lutte contre le phylloxéra), les plantations (sélection clonale). Il note les évolutions qui ont impacté les pratiques culturales de la vigne : évolution des traitements (fongicides), du paysage (disparition de la vigne en foule), de l'organisation du travail (mécanisation). Il détaille ensuite la taille de la vigne, la réglementation. Il mentionne ses différents engagements syndicaux, la naissance de conventions collectives pour les ouvriers. Enfin, il évoque son engagement au sein de la Confrérie Saint Vincent de Dizy, rappelant l'historique et l'organisation de la cérémonie. Il conclut son entretien en racontant l'essor de son village, notamment grâce à la briquetterie, implantée à la fin du XIXème siècle.
- 2003_03_21_BL - Récit de vie - LEBLANC Bernard - MAMHOUDI Christèle
Type Archives vidéo
Contexte
Cet entretien détaille le parcours personnel et professionnel de Bernard Leblanc, ouvrier viticole à la retraite, notamment son engagement pour la collectivité, qu'elle soit syndicale, municipale, paroissiale. Ainsi, revenant sur ses origines, puis l'évacuation et l'Occupation de son village, l'interviewé introduit le travail de la vigne, ses fonctions de moniteur de greffe et de taille au sein de l'AVC (diplôme). Ce faisant, il développe la méthode de greffage (chambre chaude, pépinière, paraffinage), les traitements (lutte contre le phylloxéra), les plantations (sélection clonale). Il note les évolutions qui ont impacté les pratiques culturales de la vigne : évolution des traitements (fongicides), du paysage (disparition de la vigne en foule), de l'organisation du travail (mécanisation). Il détaille ensuite la taille de la vigne, la réglementation. Il mentionne ses différents engagements syndicaux, la naissance de conventions collectives pour les ouvriers. Enfin, il évoque son engagement au sein de la Confrérie Saint Vincent de Dizy, rappelant l'historique et l'organisation de la cérémonie. Il conclut son entretien en racontant l'essor de son village, notamment grâce à la briquetterie, implantée à la fin du XIXème siècle.
Cote(s) 2003_03_21_BL
Type d'archive Récit de vie
Informateur LEBLANC Bernard
Collecteur MAMHOUDI Christèle
Fermer Fermer

(+ 1)
Motoris√© par Alexandrie - ©