Au cœur du vignoble champenois, l'Institut International des Vins de Champagne a pour vocation d'animer des activités d'information et d'initiation à la connaissance des vins de Champagne complémentaires aux actions de promotion et d'accueil mises en oeuvre par toute la profession.
Fonds documentaire : Mémoires et rapports
Titre Histoire du paternalisme dans une grande maison de Champagne : la Maison Veuve Clicquot-Ponsardin
Cote MEMR-TES(2007)
Type de mémoire / rapport Mémoire
Auteur(s) TESSON Yves
Structure de référence Université Paris-Sorbonne ; Villa Bissinger
Date 2007
Nbre/N° de page

175p. ; sommaire ; bibliographie commentée ; table des matières ;

Mots clés Histoire ; Organisation et vie sociale ; Négoce ; Economie ; Industrie
Résumé

Ce mémoire est consacré à une politique sociale d’entreprise particulière : le paternalisme. L’auteur a choisi d’étudier concrètement cette politique au sein de la Maison Veuve Cliquot-Ponsardin, de 1815 à 1914.
La première partie pose le contexte de l’étude, à travers la bibliographie commentée,  l’historique du paternalisme en Europe occidentale et aux Etats-Unis, et l’examen du contexte économique et social champenois, propice au développement de cette politique d’entreprise, notamment dans les maisons de champagne. L’auteur explore alors les caractéristiques du paternalisme mis en place au sein de la Maison Veuve Cliquot-Ponsardin. La seconde partie introduit la problématique que l’auteur développera dans son mémoire de Master II, révèle le contenu des archives Veuve Cliquot-Ponsardin, et propose le plan détaillé du futur mémoire. La réflexion est axée sur la politique sociale de la Maison Veuve Cliquot-Ponsardin : son origine, son contenu, ses objectifs, la perception externe, et son inscription dans l’histoire champenoise. Ainsi, l’auteur poursuit son questionnement sur les liens qui existent entre l’industrie du Champagne et le paternalisme, en étudiant les démarches spécifiques de la Maison Moët et Chandon et de l’usine du Val des Bois, puis en développant l’exemple de la Maison Veuve Cliquot-Ponsardin. En effet, cette étude comparative entre la politique sociale menée chez Moët et Chandon, et celle menée par Léon Harmel, permet de positionner Veuve Cliquot-Ponsardin face à ces deux types de paternalisme champenois.

Localisation (rayonnage) Salle de lecture (section Mémoires et Rapports)

Nuage de tags

Motoris√© par Alexandrie - ©