Au cœur du vignoble champenois, l'Institut International des Vins de Champagne a pour vocation d'animer des activités d'information et d'initiation à la connaissance des vins de Champagne complémentaires aux actions de promotion et d'accueil mises en oeuvre par toute la profession.
Fonds documentaire : Ouvrages / livres
Titre Moët & Chandon, de Claude Moët à Bernard Arnault
Cote OUV-REF(2011)
Auteur Michel REFAIT
Date 2011
Editeur Editions Dominique Guéniot
Nbre/N° de page

217p. ; bibliographie ; table des matières ;

Mots clés Commerce ; Industrie ; Maison ; Négoce ; Négociant ; Marque ; Histoire ; Histoire familiale ; Champagne ; Viticulteur ; Règlementation des sols-culture-élevage ; Droit commercial ; Droit rural ; Droit du travail et droit social ; Aménagement des structures foncières ; Conflit ; Maladie de la vigne ; Economie
Résumé
Commencé en 1717 par Claude Moët, le commerce du vin s’est développé constamment dans sa Maison jusqu’à donner naissance à LVMH. L’auteur fait le récit de cette réussite économique fulgurante, notamment à travers le destin des dirigeants successifs de l’entreprise qui ont su traverser les crises tout en continuant d’innover. Ainsi, avec leurs économies et leur esprit d'entreprise, les héritiers de Claude Moët achètent des vignes et des terrains, creusent des caves, construisent des bâtiments, font oeuvre industrielle. Ils reçoivent successivement Napoléon Ier et le tsar, Louis-Philippe et Napoléon III, Georges V et le Kronprinz... Ils font connaître le champagne au monde entier. Mais ils n'oublient ni le personnel ni les vignerons. Dès 1868, bien avant les lois correspondantes, ils créent une réglementation du travail, une caisse de retraite et de prévoyance. Ils défendent les producteurs de raisin, face aux exigences des maisons de commerce. Ils gèrent Moët & Chandon, déjà leader du négoce champenois, à travers guerres, crises, phylloxéra, différends familiaux et accroissement des lourdeurs administratives. De plus, ils maintiennent leur avance. Introduite en bourse en 1962, la Maison se développe en France et à l'étranger avec, outre la sienne, d'autres marques de champagne, de parfum, de cognac... La croissance est fulgurante. Au Palais Brongniart, Moët-Hennessy, après Moët & Chandon, reste un des "blue-chips" de la cote. En 1987, des accords sont passés avec le brasseur britannique Guinness ; Moët-Hennessy est présent partout dans le monde. La fusion avec Louis Vuitton-Malletier modifie la raison sociale, qui devient LVMH. Elle permet à Bernard Arnault d'entrer dans le groupe, de le diriger et d'en prendre le contrôle. Bien diversifié, LVMH devient, à l'aube du XXIe siècle, le premier groupe mondial de produits de prestige.
Son histoire méritait d'être racontée, sa réussite analysée et ses hommes ressuscités. Outre 300h d'entretiens avec les actionnaires et les membres du personnel, une riche bibliographie, le dépouillement des archives de la Maison, la consultation des actes notariés et d'état civil ont permis à l'auteur de vérifier ses sources, de rectifier les légendes verbales, d'authentifier les faits. La réalité est belle à dire, elle doit être transmise, elle peut servir de modèle.
Localisation (rayonnage) Salle de lecture - SECTION HISTOIRE-GEOGRAPHIE

Nuage de tags

Motoris√© par Alexandrie - ©