Au cœur du vignoble champenois, l'Institut International des Vins de Champagne a pour vocation d'animer des activités d'information et d'initiation à la connaissance des vins de Champagne complémentaires aux actions de promotion et d'accueil mises en oeuvre par toute la profession.
Retour

Page : 1 / 3
Archives vidéo
Cet entretien est consacré à Jean Gosset, agriculteur et viticulteur à la retraite. Denise Gosset, sa femme intervient ponctuellement, introduisant le travail des femmes. L'entretien porte principalement sur le travail de la vigne, la prise en compte des saisons et du climat. L'interviewé revient également sur l'évolution de la réglementation et des pratiques dans le domaine (palissage, sélection clonale, traitements, engrais, produits de synthèse, matériel). Rappelant le contexte de reclassement des terres agricoles en terres à vignes, ainsi que la nouvelle délimitation dessinée dans les années 50 (remembrement), il développe l'acquisition de son vignoble et les plantations, le développement de son exploitation à la fois agricole et viticole. Il mentionne les débuts de la manipulation, le choix des cépages, l'assemblage. Il note la nécessité de préparation des sols, les techniques et méthodes employées. Revenant aux pratiques culturales de la vigne, il raconte la taille et le greffage, détaille les travaux manuels, les labours. L'entretien se poursuit par le travail du vin (la vinification, les caves, le rythme de travail), la vente du raisin, le commerce du champagne.
- 2005_05_26_JG - Récit thématique - GOSSET Jean - PAYAN Rachel ; BOIDRON Valérie
Type Archives vidéo
Contexte
Cet entretien est consacré à Jean Gosset, agriculteur et viticulteur à la retraite. Denise Gosset, sa femme intervient ponctuellement, introduisant le travail des femmes. L'entretien porte principalement sur le travail de la vigne, la prise en compte des saisons et du climat. L'interviewé revient également sur l'évolution de la réglementation et des pratiques dans le domaine (palissage, sélection clonale, traitements, engrais, produits de synthèse, matériel). Rappelant le contexte de reclassement des terres agricoles en terres à vignes, ainsi que la nouvelle délimitation dessinée dans les années 50 (remembrement), il développe l'acquisition de son vignoble et les plantations, le développement de son exploitation à la fois agricole et viticole. Il mentionne les débuts de la manipulation, le choix des cépages, l'assemblage. Il note la nécessité de préparation des sols, les techniques et méthodes employées. Revenant aux pratiques culturales de la vigne, il raconte la taille et le greffage, détaille les travaux manuels, les labours. L'entretien se poursuit par le travail du vin (la vinification, les caves, le rythme de travail), la vente du raisin, le commerce du champagne.
Cote(s) 2005_05_26_JG
Type d'archive Récit thématique
Informateur GOSSET Jean
Collecteur PAYAN Rachel ; BOIDRON Valérie
Fermer Fermer

(+ 1)
Archives vidéo
Ce troisième entretien d'Henri Chappier, ouvrier caviste et viticulteur à la retraite, est axé sur son évolution professionnelle. Evoquant le travail du vin en cave pour la maison Oudinot, l'interviewé revient sur l'installation de son exploitation (vignes, matériel, cave). Il mentionne les chantiers, la vente de ses raisins au Négoce (maison Heidsieck Monopole), le tirage de son vin, le pressurage en prestation. Ce faisant, il se remémore la pratique culturale de la vigne (labour, cheval, buttage, boues de ville, taille, enherbement, etc.), l'organisation des tâches en fonction des saisons, l'arrivée de la mécanisation et l'évolution des traitements. Revenant sur l'Occupation de la Marne, il raconte les pénuries et les difficultés de ravitaillement en matières premières. Henri Chappier revient ensuite sur le reclassement des terres agricoles en terrains à vignes par le CIVC, et les transformations du paysage champenois qui en ont découlé. 
- 2005_08_11_HC - Récit de vie - CHAPPIER Henri - PAYAN Rachel
Type Archives vidéo
Contexte
Ce troisième entretien d'Henri Chappier, ouvrier caviste et viticulteur à la retraite, est axé sur son évolution professionnelle. Evoquant le travail du vin en cave pour la maison Oudinot, l'interviewé revient sur l'installation de son exploitation (vignes, matériel, cave). Il mentionne les chantiers, la vente de ses raisins au Négoce (maison Heidsieck Monopole), le tirage de son vin, le pressurage en prestation. Ce faisant, il se remémore la pratique culturale de la vigne (labour, cheval, buttage, boues de ville, taille, enherbement, etc.), l'organisation des tâches en fonction des saisons, l'arrivée de la mécanisation et l'évolution des traitements. Revenant sur l'Occupation de la Marne, il raconte les pénuries et les difficultés de ravitaillement en matières premières. Henri Chappier revient ensuite sur le reclassement des terres agricoles en terrains à vignes par le CIVC, et les transformations du paysage champenois qui en ont découlé. 
Cote(s) 2005_08_11_HC
Type d'archive Récit de vie
Informateur CHAPPIER Henri
Collecteur PAYAN Rachel
Fermer Fermer
Archives vidéo
Ce second entretien d'Henri Chappier, ouvrier caviste et viticulteur à la retraite, revient sur ses souvenirs de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale, et de leurs conséquences économiques et sociales dans son village champenois (conditions de vie, activité économique, exode, couvre-feu, etc.). Evoquant son parcours professionnel, Henri Chappier détaille le travail du vin en cave pour la maison de champagne Oudinot, l'organisation de l'activité, l'aménagement des caves. Il mentionne également le recours des viticulteurs à la prestation des pressureurs, la vente aux maisons. 
- 2005_08_10_HC - Récit de vie - CHAPPIER Henri - PAYAN Rachel
Type Archives vidéo
Contexte
Ce second entretien d'Henri Chappier, ouvrier caviste et viticulteur à la retraite, revient sur ses souvenirs de la Première et de la Deuxième Guerre mondiale, et de leurs conséquences économiques et sociales dans son village champenois (conditions de vie, activité économique, exode, couvre-feu, etc.). Evoquant son parcours professionnel, Henri Chappier détaille le travail du vin en cave pour la maison de champagne Oudinot, l'organisation de l'activité, l'aménagement des caves. Il mentionne également le recours des viticulteurs à la prestation des pressureurs, la vente aux maisons. 
Cote(s) 2005_08_10_HC
Type d'archive Récit de vie
Informateur CHAPPIER Henri
Collecteur PAYAN Rachel
Fermer Fermer
Archives vidéo
Cet entretien est consacré à Serge Tranoy, instituteur à la retraite. L'interviewé rappelle son parcours scolaire pour devenir instituteur. Il développe ensuite ses différents postes. Ce faisant, il revient sur les conditions de vie dans son village natal, Cumières, posant le contexte socio-économique avant-guerre. Il raconte le quotidien des viticulteurs, mais également des ouvriers vignerons employés chez des négociants. Il rappelle le sentiment du personnel de Maisons de champagne d'appartenir à une affaire familiale. Il détaille les activités des métiers du travail du vin en caves, la polyvalence et la formation sur le tas. Serge Tranoy revient ensuite sur l'exploitation familiale (pluri-activités), notamment sur la constitution du vignoble et l'importance de la transmission. Il note alors les débuts de la manipulation dans le village, l'évolution des techniques, du matériel et des métiers. 
- 2004_07_07_ST - Récit de vie - TRANOY Serge - PAYAN Rachel
Type Archives vidéo
Contexte
Cet entretien est consacré à Serge Tranoy, instituteur à la retraite. L'interviewé rappelle son parcours scolaire pour devenir instituteur. Il développe ensuite ses différents postes. Ce faisant, il revient sur les conditions de vie dans son village natal, Cumières, posant le contexte socio-économique avant-guerre. Il raconte le quotidien des viticulteurs, mais également des ouvriers vignerons employés chez des négociants. Il rappelle le sentiment du personnel de Maisons de champagne d'appartenir à une affaire familiale. Il détaille les activités des métiers du travail du vin en caves, la polyvalence et la formation sur le tas. Serge Tranoy revient ensuite sur l'exploitation familiale (pluri-activités), notamment sur la constitution du vignoble et l'importance de la transmission. Il note alors les débuts de la manipulation dans le village, l'évolution des techniques, du matériel et des métiers. 
Cote(s) 2004_07_07_ST
Type d'archive Récit de vie
Informateur TRANOY Serge
Collecteur PAYAN Rachel
Fermer Fermer
Archives vidéo
Revenant sur sa formation au centre d'apprentissage des cavistes d'Epernay, Michel Laudy, chef de cave production pour la maison De Castellane (1984), pointe la polyvalence et les facultés d'adaptation des apprentis ouvriers cavistes. Passé par tous les postes selon "la chronologie du vin" (moûts et cuverie, cave, chantier de dégorgement), il s'attarde sur les métiers du travail en cave dans les années 50-60, et plus particulièrement sur le rôle du chef du service cave (l'exemple marquant d'Hubert Moreau). Il détaille l'évolution des méthodes, techniques et matériel (robotisation, mutation des pratiques, essais), tout en assurant l'importance de la transmission des savoir-faire vinicoles (dégorgement, remuage, ficelage, etc.). Il mentionne la formation d'équipes de dégustation , l'importance du contrôle visuel et gustatif du vin, les liens avec le laboratoire et la station oenologique. L'entretien se conclut avec la mention de la Saint-Jean, fête des cavistes.
- 2007_02_27_ML - Récit thématique - LAUDY Michel - PAYAN Rachel
Type Archives vidéo
Contexte
Revenant sur sa formation au centre d'apprentissage des cavistes d'Epernay, Michel Laudy, chef de cave production pour la maison De Castellane (1984), pointe la polyvalence et les facultés d'adaptation des apprentis ouvriers cavistes. Passé par tous les postes selon "la chronologie du vin" (moûts et cuverie, cave, chantier de dégorgement), il s'attarde sur les métiers du travail en cave dans les années 50-60, et plus particulièrement sur le rôle du chef du service cave (l'exemple marquant d'Hubert Moreau). Il détaille l'évolution des méthodes, techniques et matériel (robotisation, mutation des pratiques, essais), tout en assurant l'importance de la transmission des savoir-faire vinicoles (dégorgement, remuage, ficelage, etc.). Il mentionne la formation d'équipes de dégustation , l'importance du contrôle visuel et gustatif du vin, les liens avec le laboratoire et la station oenologique. L'entretien se conclut avec la mention de la Saint-Jean, fête des cavistes.
Cote(s) 2007_02_27_ML
Type d'archive Récit thématique
Informateur LAUDY Michel
Collecteur PAYAN Rachel
Fermer Fermer
Archives vidéo
Cet entretien est consacré à H. Patinet, ouvrier caviste pour la Maison Laurent Perrier. L'entretien est l'occasion de présenter le quotidien et les gestes d'un caviste dans une Maison de champagne. L'interviewé introduit des termes techniques associés aux différents postes d'activité du travail du vin en cave. Distinguant les différents chantiers, il aborde l'évolution des techniques et du matériel, les formations suivies (Fort Chabrol, laboratoire, CIVC), l'essor de l'oenologie. Evoquant son épouse, il revient sur le travail des femmes en cave. Il conclut l'entretien en décrivant une certaine forme de transmission d'un savoir-faire aux vignerons manipulants qui débutaient.
- 2006_08_07_HP - Récit thématique - PATINET H. - PAYAN Rachel
Type Archives vidéo
Contexte
Cet entretien est consacré à H. Patinet, ouvrier caviste pour la Maison Laurent Perrier. L'entretien est l'occasion de présenter le quotidien et les gestes d'un caviste dans une Maison de champagne. L'interviewé introduit des termes techniques associés aux différents postes d'activité du travail du vin en cave. Distinguant les différents chantiers, il aborde l'évolution des techniques et du matériel, les formations suivies (Fort Chabrol, laboratoire, CIVC), l'essor de l'oenologie. Evoquant son épouse, il revient sur le travail des femmes en cave. Il conclut l'entretien en décrivant une certaine forme de transmission d'un savoir-faire aux vignerons manipulants qui débutaient.
Cote(s) 2006_08_07_HP
Type d'archive Récit thématique
Informateur PATINET H.
Collecteur PAYAN Rachel
Fermer Fermer
Archives vidéo
Cet entretien est consacré à Martine Patinet, ouvrier caviste pour la Maison Laurent-Perrier. Développant son parcours professionnel, l'entretien pose les conditions de travail des femmes en cave dans les années 50. Ce faisant, l'interviewée revient sur son apprentissage aux différents postes d'activité du cellier à la cave (tirage, entreillage, bouchage, dégorgement, etc.). Elle donne la vision inédite d'une femme sur les métiers du travail du vin en cave, l'organisation des tâches et les évolutions techniques qui sont survenues.  
- 2006_08_07_MP - Récit thématique - PATINET Martine - PAYAN Rachel
Type Archives vidéo
Contexte
Cet entretien est consacré à Martine Patinet, ouvrier caviste pour la Maison Laurent-Perrier. Développant son parcours professionnel, l'entretien pose les conditions de travail des femmes en cave dans les années 50. Ce faisant, l'interviewée revient sur son apprentissage aux différents postes d'activité du cellier à la cave (tirage, entreillage, bouchage, dégorgement, etc.). Elle donne la vision inédite d'une femme sur les métiers du travail du vin en cave, l'organisation des tâches et les évolutions techniques qui sont survenues.  
Cote(s) 2006_08_07_MP
Type d'archive Récit thématique
Informateur PATINET Martine
Collecteur PAYAN Rachel
Fermer Fermer
Archives vidéo
Cet entretien est consacré à Bernard Lilbert, viticulteur récoltant manipulant à la retraite. Exposant son parcours personnel et professionnel, il revient sur les débuts de la manipulation et de la vinification, et présente l'évolution du travail du vin chez les vignerons manipulants. Ce faisant, il évoque la transmission des pratiques et savoir-faire vinicoles et assure l'importance de la formation. Revenant sur la vente de raisins au Négoce et le pressurage, Bernard Lilbert détaille ensuite l'usage, le creusement, l'architecture et l'aménagement de la cave. Il poursuit l'entretien par un panorama de son exploitation et du vignoble. Rappelant les différents chantiers et le matériel employé pour le travail du vin en cave, il examine les innovations qui ont impacté son activité. Signalant les rapports entre Vignoble et Négoce, il introduit la notion de prestataires de service. Puis, il s'attarde sur le déroulement du tirage et du dosage. Enfin, il mentionne le concept de circuit de visite de caves, réservé à la clientèle. 
- 2006_03_08_BL - Récit thématique - LILBERT Bernard - PAYAN Rachel
Type Archives vidéo
Contexte
Cet entretien est consacré à Bernard Lilbert, viticulteur récoltant manipulant à la retraite. Exposant son parcours personnel et professionnel, il revient sur les débuts de la manipulation et de la vinification, et présente l'évolution du travail du vin chez les vignerons manipulants. Ce faisant, il évoque la transmission des pratiques et savoir-faire vinicoles et assure l'importance de la formation. Revenant sur la vente de raisins au Négoce et le pressurage, Bernard Lilbert détaille ensuite l'usage, le creusement, l'architecture et l'aménagement de la cave. Il poursuit l'entretien par un panorama de son exploitation et du vignoble. Rappelant les différents chantiers et le matériel employé pour le travail du vin en cave, il examine les innovations qui ont impacté son activité. Signalant les rapports entre Vignoble et Négoce, il introduit la notion de prestataires de service. Puis, il s'attarde sur le déroulement du tirage et du dosage. Enfin, il mentionne le concept de circuit de visite de caves, réservé à la clientèle. 
Cote(s) 2006_03_08_BL
Type d'archive Récit thématique
Informateur LILBERT Bernard
Collecteur PAYAN Rachel
Fermer Fermer
Archives vidéo
A travers le parcours professionnel de Bernard Morisot, ouvrier caviste, ce sont les conditions d'exercice et l'organisation du travail dans les caves de la Maison Veuve Clicquot qui sont ici abordées. Ainsi, l'interviewé expose sa découverte du métier, son évolution poste par poste et sa formation sur le terrain par la transmission des savoir-faire des autres employés. Il évoque l'aménagement et l'architecture de ce bâti particulier, l'organisation et la répartition des activités dans les caves. Développant les pratiques vinicoles à l'oeuvre, il continue en précisant l'évolution du travail suite à l'arrivée des innovations techniques. Bernard Morisot conclut l'entretien sur la célébration de la Saint Jean, fête des cavistes, citant la corporation des tonneliers et des ouvriers des caves (Mutuelle du Champagne).
- 2006_03_02_BM - Récit thématique - MORISOT Bernard - PAYAN Rachel
Type Archives vidéo
Contexte
A travers le parcours professionnel de Bernard Morisot, ouvrier caviste, ce sont les conditions d'exercice et l'organisation du travail dans les caves de la Maison Veuve Clicquot qui sont ici abordées. Ainsi, l'interviewé expose sa découverte du métier, son évolution poste par poste et sa formation sur le terrain par la transmission des savoir-faire des autres employés. Il évoque l'aménagement et l'architecture de ce bâti particulier, l'organisation et la répartition des activités dans les caves. Développant les pratiques vinicoles à l'oeuvre, il continue en précisant l'évolution du travail suite à l'arrivée des innovations techniques. Bernard Morisot conclut l'entretien sur la célébration de la Saint Jean, fête des cavistes, citant la corporation des tonneliers et des ouvriers des caves (Mutuelle du Champagne).
Cote(s) 2006_03_02_BM
Type d'archive Récit thématique
Informateur MORISOT Bernard
Collecteur PAYAN Rachel
Fermer Fermer
Archives vidéo
Cet entretien est consacré à Robert Zeche, ancien chef de cave de la Maison Veuve-Clicquot Ponsardin. Contextualisant la Maison (historique, établissements, achats), il développe son parcours professionnel, l'apprentissage par la pratique de chacun des postes, les conditions de travail dans les années 30-60, le rôle de la cave dans l'élaboration du champagne. Insistant sur les métiers du travail du vin en cave, il décrit l'évolution des responsabilités d'un chef de cave, l'importance de la formation et de l'éducation à l'oenologie, du laboratoire. Il revient sur les différentes étapes et chantiers, et les pratiques vinicoles à l'oeuvre dans les caves (mise en bouteille, stock, remuage, dégorgement, dosage, habillage, etc.). Evoquant la gestion du personnel, il détaille la formation des cavistes. L'entretien se conclut sur la célébration de la Saint-Jean, fête des cavistes.
- 2005_12_16_RZ - Récit de vie - ZECHE Roger - PAYAN Rachel
Type Archives vidéo
Contexte
Cet entretien est consacré à Robert Zeche, ancien chef de cave de la Maison Veuve-Clicquot Ponsardin. Contextualisant la Maison (historique, établissements, achats), il développe son parcours professionnel, l'apprentissage par la pratique de chacun des postes, les conditions de travail dans les années 30-60, le rôle de la cave dans l'élaboration du champagne. Insistant sur les métiers du travail du vin en cave, il décrit l'évolution des responsabilités d'un chef de cave, l'importance de la formation et de l'éducation à l'oenologie, du laboratoire. Il revient sur les différentes étapes et chantiers, et les pratiques vinicoles à l'oeuvre dans les caves (mise en bouteille, stock, remuage, dégorgement, dosage, habillage, etc.). Evoquant la gestion du personnel, il détaille la formation des cavistes. L'entretien se conclut sur la célébration de la Saint-Jean, fête des cavistes.
Cote(s) 2005_12_16_RZ
Type d'archive Récit de vie
Informateur ZECHE Roger
Collecteur PAYAN Rachel
Fermer Fermer
Motoris√© par Alexandrie - ©